banner
Maison / Blog / Le Pakistan organise une conférence interconfessionnelle deux semaines après l'attaque d'une foule musulmane contre des chrétiens
Blog

Le Pakistan organise une conférence interconfessionnelle deux semaines après l'attaque d'une foule musulmane contre des chrétiens

Dec 28, 2023Dec 28, 2023

https://arab.news/jgt56

ISLAMABAD : Des érudits religieux et des dirigeants de toutes confessions pakistanais ont appelé mercredi à intégrer l'éducation interconfessionnelle dans les programmes nationaux et la police communautaire pour prévenir et lutter contre la violence communautaire.

Les dirigeants se sont exprimés à travers une déclaration publiée à l'issue d'une « Conférence sur l'harmonie interconfessionnelle » organisée par le ministère des Affaires religieuses et qui a réuni des chefs religieux et des représentants de diverses communautés ainsi que des diplomates étrangers et des membres de la société civile pour discuter des attaques contre des sites religieux, de la profanation de sites religieux. les écritures saintes et la sécurité des minorités.

Le conclave intervient près de deux semaines après l'un des pires incidents de violence communautaire au Pakistan de mémoire récente ce mois-ci, lorsqu'une foule musulmane a saccagé plusieurs églises et maisons de chrétiens dans la ville de Jaranwala à la suite d'allégations selon lesquelles deux frères chrétiens auraient profané le Coran.

"Nous soulignons l'importance d'intégrer l'éducation interconfessionnelle dans les programmes éducatifs à tous les niveaux pour promouvoir une compréhension plus profonde des diverses traditions religieuses et cultiver une atmosphère d'acceptation", indique une déclaration adoptée à l'unanimité par les participants à la conférence interconfessionnelle.

« Nous exhortons les forces de l’ordre à renforcer leurs efforts de police de proximité, en prévenant et en traitant rapidement la violence interconfessionnelle et les crimes haineux. »

"Nous soutenons les mécanismes pacifiques de résolution des conflits, tels que le dialogue, la médiation et les voies juridiques, pour résoudre les griefs et les différends entre les différentes communautés religieuses", ajoute la déclaration.

S'adressant à la conférence, le ministre par intérim des Affaires religieuses, Aneeq Ahmed, a déclaré que la nation tout entière était aux côtés des chrétiens contre la « tragédie de Jaranwala ».

« Aucun chrétien n'a été tué dans cet incident », a-t-il déclaré, « mais nous pensons que ce qui s'est passé à Jaranwala n'aurait pas dû se produire ».

La semaine dernière, le gouvernement provincial du Pendjab a annoncé avoir approuvé une indemnisation de deux millions de roupies (6 751,05 dollars) pour chacune des familles touchées. La création d'un comité de 24 membres chargé de favoriser l'harmonie interconfessionnelle a également été annoncée par le Conseil des oulémas du Pakistan (PUC) et l'Église du Pakistan, comprenant des dirigeants des confessions musulmane et chrétienne.

Parmi les sites attaqués figuraient l’église historique de l’Armée du Salut et l’église catholique Saint-Paul, trois églises plus petites et des dizaines de maisons. Un cimetière chrétien a également été profané, ont déclaré des habitants et des dirigeants communautaires, alors qu'une foule armée de barres de fer, de bâtons, de briques, de couteaux et de poignards s'est déchaînée sans aucune intervention de la police et des autorités administratives qui étaient présentes sur place pendant plus de 10 heures.

Le blasphème est passible de la peine de mort au Pakistan mais personne n'a jamais été exécuté.

De nombreuses personnes accusées de blasphème ont été lynchées par des foules indignées dans le passé. Un ancien gouverneur de province et un ministre des minorités ont été abattus pour avoir tenté de réformer la loi sur le blasphème.

MULTAN : Les frappeurs numéro un mondial Babar Azam et Iftikhar Ahmed ont marqué des centaines de buts alors que le Pakistan a anéanti le Népal par 238 points lors du match d'ouverture de la Coupe d'Asie à Multan mercredi.

Le skipper Azam a fracassé un 151 de 131 balles pour son 19e cent ODI tandis qu'Ahmed a marqué un 109 invaincu en 71 balles pour son premier alors que le Pakistan a accumulé 342-6 en 50 overs.

L'équipe locale a ensuite battu le Népal pour seulement 104 en 23,4 overs, le fileur de jambe Shadab Khan prenant 4-27 tandis que le duo de rythme Haris Rauf prenait 2-16 et Shaheen Shah Afridi 2-27.

Seuls Sompal Kami (28 ans), Aarif Sheikh (26 ans) et Gulsan Jha (13 ans) ont atteint le double des chiffres alors qu'ils luttaient contre l'attaque de bowling tant vantée du Pakistan.

Cette victoire donne au Pakistan, qui s'est hissé au premier rang mondial du classement ODI la semaine dernière, un départ idéal et une préparation idéale pour l'affrontement de haut niveau contre son grand rival indien à Pallekele samedi.

La Coupe d'Asie se joue cette année sur un modèle hybride, le Pakistan accueillant quatre matches et le Sri Lanka neuf après que l'Inde ait refusé de se rendre au Pakistan en raison de tensions politiques.